AB-FUBINACA

L’AB-FUBINACA a été initialement développé par Pfizer en 2009 comme médicament analgésique, mais n’a pas été utilisé chez l’homme. Par la suite, en 2012, il a été découvert comme ingrédient dans des mélanges de cannabis synthétique au Japon. Bien que cette substance n’ait pas fait l’objet d’une étude formelle, l’analyse de sa structure permet de supposer que l’AB-FUBINACA présente un profil de liaison similaire à celui d’autres cannabinoïdes et correspond à de nombreuses propriétés in vivo du Δ9-THC.

“Ce cas montre que l’AB-FUBINACA et l’ADB-FUBINACA sont biodisponibles par voie orale et que leur toxicité cardiovasculaire et neurologique apparaît rapidement après ingestion. La présentation du patient avec somnolence, agitation, confusion, hallucination, pupilles dilatées, hypertension, tachycardie sinusale, vomissements et hypokaliémie était compatible avec les caractéristiques cliniques précédemment rapportées après exposition à l’AB-FUBINACA, à l’ADB-FUBINACA ou à d’autres cannabinoïdes synthétiques.”

Lam, R. P. K., Tang, M. H. Y., Leung, S. C., Chong, Y. K., Tsui, M. S. H., & Mak, T. W. L. (2017). Supraventricular tachycardia and acute confusion following ingestion of e-cigarette fluid containing AB-FUBINACA and ADB-FUBINACA: a case report with quantitative analysis of serum drug concentrations. Clinical Toxicology, 55(7), 662-667.

Effets
Inhalation
Légers
1 - 2 mg
Moyens
2 - 3 mg
Forts
3 - 5 mg
Très forts
5 + mg
Phases
Inhalation
Début
20 scd
Effets principaux
0.5 - 1 h
Descente
10 - 20 min
Effets résiduels
15 - 30 min

Comme bien d’autres nouveaux produits de synthèse, l’AB-FUBINACA fait l’objet d’assez peu d’études. Il est donc fortement recommandé d’être prudent avec une telle drogue. Les dosages et durées viennent de rapports subjectifs de consommateurs. Les études parlant de l’AB-FUBINACA ne lui sont pas particulièrement dédiées.

“Les drogues de synthèse cannabinoïdes (CS) basées sur des échafaudages indole et indazole et comportant des chaînes latérales L -valinamide ou L -tert-leucinamide sont rencontrées de plus en plus fréquemment par les chercheurs en médecine légale et les services répressifs et sont associées à de graves effets néfastes pour la santé. Cependant, beaucoup de ces nouveaux CS sont sans précédent dans la littérature scientifique au moment de leur découverte, et on sait peu de choses sur leur pharmacologie. Nous présentons ici la synthèse et la caractérisation pharmacologique de l’AB-FUBINA-CA, de l’ADB-FUBINACA, de l’AB-PINACA, de l’ADB-PINACA, du 5F-AB-PINA-CA, du 5F-ADB-PINACA, de l’ADBICA, du 5F-ADBICA et de plusieurs analogues. Tous les CS synthétisés ont agi comme des agonistes puissants des récepteurs CB 1 (CE 50 = 0,24-21 nM) et CB 2 (CE 50 = 0,88-15 nM) dans un test fluorométrique du potentiel membranaire, le 5F-ADB-PINACA montrant la plus grande puissance au niveau des récepteurs CB 1. Les activités cannabimimétiques de l’AB-FUBINACA et de l’AB-PINACA ont été évaluées in vivo chez le rat par biotélémétrie. L’AB-FUBINACA et l’AB-PINACA ont induit de manière dose-dépendante une hypothermie et une bradycardie à des doses de 0,3-3 mg/kg, et l’hypothermie a été inversée par un prétraitement avec un antagoniste CB1 (mais pas CB 2), ce qui indique que ces CS sont cannabimimétiques in vivo, en accord avec les rapports anecdotiques de psychoactivité chez l’homme.”

Source : Banister, S. D., Moir, M., Stuart, J., Kevin, R. C., Wood, K. E., Longworth, M., … & Kassiou, M. (2015). Pharmacology of indole and indazole synthetic cannabinoid designer drugs ab-fubinaca, adb-fubinaca, ab-pinaca, adb-pinaca, 5f-ab-pinaca, 5f-adb-pinaca, adbica, and 5f-adbica. ACS chemical neuroscience, 6(9), 1546-1559.

“Le 5F-ADBINACA, l’AB-FUBINACA et le STS-135 sont trois nouveaux cannabinoïdes synthétiques fluorés de troisième génération qui sont commercialisés illégalement sous forme d’encens, de préparations à base de plantes ou de produits chimiques de recherche en raison de leurs effets psychoactifs similaires à ceux du cannabis. La présente étude vise à examiner l’activité pharmacologique in vitro et in vivo du 5F-ADBINACA, de l’AB-FUBINACA et du STS-135 chez des souris CD-1 mâles, en comparant leurs effets in vivo à ceux provoqués par l’administration de Δ9-THC et de JWH-018. Des expériences de liaison par compétition in vitro ont révélé une affinité et une puissance nanomolaires du 5F-ADBINACA, de l’AB-FUBINACA et du STS-135 sur les récepteurs CB 1 et CB 2 de la souris et de l’homme. De plus, ces cannabinoïdes synthétiques ont induit une neurotoxicité dans les cellules murines neuro-2a. Des études in vivo ont montré que le 5F-ADBINACA, l’AB-FUBINACA et le STS-135 induisaient une hypothermie, augmentaient le seuil de la douleur aux stimuli mécaniques et thermiques nocifs, provoquaient une catalepsie, réduisaient l’activité motrice, altéraient les réponses sensorimotrices (visuelles, acoustiques et tactiles), provoquaient des crises d’épilepsie, une myoclonie et une hyperréflexie, et favorisaient l’agressivité chez les souris. Les effets comportementaux et neurologiques ont été totalement évités par l’antagoniste sélectif des récepteurs CB1 et l’agoniste inverse AM 251. En revanche, la réponse sensorielle visuelle induite par le STS-135 n’a été que partiellement prévenue par l’AM 251, ce qui suggère un mécanisme indépendant de la CB1. Pour la première fois, la présente étude démontre les effets pharmaco-toxicologiques induits par l’administration de 5F-ADBINACA, AB-FUBINACA et STS-135 chez la souris et suggère leurs possibles effets néfastes sur la santé humaine.”

Source : Canazza, I., Ossato, A., Vincenzi, F., Gregori, A., Di Rosa, F., Nigro, F., … & Marti, M. (2017). Pharmaco‐toxicological effects of the novel third‐generation fluorinate synthetic cannabinoids, 5F‐ADBINACA, AB‐FUBINACA, and STS‐135 in mice. In vitro and in vivo studies. Human Psychopharmacology: Clinical and Experimental, 32(3), e2601.