2C-B

Le 2C-B est une phénéthylamine ayant des propriétés psychédéliques, stimulantes et empathogènes. Proche de la mescaline (mais ce n’est pas de la mescaline synthétique), le 2C-B à été synthétisé pour la première fois en 1974 par Alexandre Shulgin. Utilisé par certains psychothérapeutes dans les années 70, il finit rapidement par faire son entrée dans les milieux récréatifs suite à l’interdiction de la MDMA.

“Les effets psychédéliques produits par le 2C-B sont variés et comprennent des symptômes somatiques (vertiges, somnolence et confusion), des symptômes perceptifs (changements de distances, de couleurs, de formes, de lumières, de sensations corporelles différentes, d’environnements différents, de sensations corporelles irréelles et d’environnements irréels) et des hallucinations visuelles.”

Papaseit Fontanet, E., Farré Albaladejo, M., Pérez Mañá, C., Torrens, M., Ventura, M., Pujadas, M., … & González, D. (2018). Acute pharmacological effects of 2C-B in humans: An observational study. Frontiers in Pharmacology. 2018 Mar 13; 9: 206.

Effets
Oral
Nasal
Rectal
Perceptibles
2 - 5 mg
1 - 3 mg
1 - 3 mg
Légers
5 - 15 mg
3 - 10 mg
3 - 10 mg
Moyens
15 - 25 mg
10 - 15 mg
10 - 15 mg
Forts
25 - 45 mg
15 - 30 mg
15 - 30 mg
Très forts
45 + mg
30 + mg
30 + mg
Phases
Oral
Nasal
Rectal
Début
20 - 75 min
1 - 10 min
5 - 20 min
Montée
15 - 60 min
10 - 30 min
10 - 45 min
Pic d'intensité
2 - 4 h
1 - 2 h
2 - 3 h
Descente
1 - 3 h
0.5 - 2 h
0.5 - 3 h
Durée totale
4 - 9 h
2 - 4 h
3 - 6 h

On pense que le 2C-B produit ses effets en se liant aux récepteurs de la sérotonine 5HT2-A (avec une faible affinité) et 5HT-2C qui serait principalement responsable de ses effets. Cependant le mécanisme précis n’est pas entièrement compris et il est difficile d’en tirer des conclusions définitives.

A faibles doses, les sensations physiques et les couleurs sont amplifiées, la musique “sonne différemment” et un changement de pensées s’opère. Une euphorie se fait ressentir et l’on se sent plus empathique. Certains usagers rapportent une augmentation de la libido et des effets aphrodisiaques qui peuvent diminuer, voir disparaître, avec des dosages plus élevés.

A doses moyennes, des formes visuelles font leur apparition les yeux fermés. Certains objets commencent à se déformer avec les yeux ouverts. Il devient de plus en plus difficile de se sentir en pleine possession de ses moyens.

A fortes doses, les effets sont beaucoup plus prononcés. Les visuels deviennent plus intenses, que ce soit les yeux ouverts ou fermés. Les pensées peuvent devenir anarchiques. Le 2C-B devient un psychédélique à part entière.

Certains usagers souffrent d’hypertension, d’hyperthermie et de tachycardie à des doses élevées. Les personnes souffrant de problèmes cardiaques préexistants devraient éviter d’utiliser du 2C-B. À haut dosages, les risques de tachycardie, d’hyperthemie et d’hypertension sont plus élevés.

Comme pour tous les psychédéliques, le Set & Settings est particulièrement important afin d’éviter les bad trips. Privilégiez la consommation dans un endroit familier, en étant bien entouré, pour les premières fois.